Carré 97

Carré d'étude réservé par Hedi KARIM

Mariage entre Nature et Ville

Nom du lieu : Avenue Edmond Esmodin

10h, j’arrive sur cette avenue, j’ai l’impression d’entrer dans une nouvelle zone, différente. En effet, malgré cette forte présence urbaine avec deux grandes voies routières, le trafic est présent mais dès que les feux passent au vert, les voitures fuient et le silence s’installe. Aussi, nous avons les arrêts de bus qui une fois passés, laisse un calme encore plus intense. Ce qui rend le lieu particulier, c’est bien la verdure qui nous offre le mariage entre la ville et la nature, le béton et l’herbe, le dur et le doux, la création de l’homme et celle de la nature. La séparation des voies avec la végétation retire totalement la sensation d’urbanisation. Avec la circulation, on pourrait penser que le bruit des moteurs soit au premier plan seulement le doux son du vent dans les arbres et le bruit des feuilles camouflent une grande partie du bruit, on peut dire que la nature prend le dessus sur la création de l’homme aux heures sans circulation. Tout près de cette avenue, nous avons Carrefour avec les murs du parking qui stoppent le bruit, l’aspect visuel gâche l’ambiance nature. On le ressent en sortant de la zone, en se plaçant sur le toit du parking, on peut apercevoir que là d’où on est, ce que l’on voit est différent. Entouré de béton et de véhicules, on ressent une atmosphère bruyante et pleine d’insécurité mais lorsque que les arbres apparaissent et qu’il y a moins de voitures à cette heure de la journée, le calme et l’apaisement renaissent. 13h, journée ensoleillée et chaude, quand je pénètre dans le carré, je passe d’une lumière éclatante du soleil à un endroit plus sombre, tamisé et frais, agréable car on passe d’une chaleur à une température douce. On peut voir sur le sol une fracture entre les deux zones car l’ombre des arbres sépare celle-ci, d’un côté l’obscurité et de l’autre la lumière. La nuit, les arbres assombrissent, une ambiance voilée qui trouble la vision, la circulation encore présente ne rend pas l’endroit austère mais le lieu n’est pas agréab

Les feux routiers contrôlent l’ambiance acoustique du paysage .Le feu passe au vert les voitures s’éloignent et un silences apparaît

Isolement au centre commercial et son
parking accompagné des arbres qui nous donne une ambiance de foret et non de zone commerciale.

Changement de de zone,chaleur a une zone plus douce et agréable en température avec l'ombre des arbres qui définie le changement.

Photo de nuit ambiance sombre , illuminée par le centre commerciale peu agréable et d’aspects solitude.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2023