Carré 9

Carré d'étude réservé par Alexine SALMON


La nature se faufile entre les douves

Nom du lieu : Espace reculé sous accrobastille

Après environ une heure de marche , j’arrive un peu essoufflée au fort de la Bastille . Je traverse le fort , vide , et emprunte le petit chemin à l’arrière de l’ancienne forteresse .
J’ai un peu du mal à trouver ou je dois me rendre car la parcelle est assez reculée .
Je passe par un petit passage à l’écart du sentier et arrive dans les anciennes douves de la Bastille.
En arrivant je me trouve très surprise par le paysage qui s’offre à moi .
Entre les deux imposants murs des remparts se trouve un lieu très paisible composé de végétation , d’équipements d’accrobranche et d’anciens vestige de l’ancien usage du fort .
A quelques pas à peine d’un sentier goudronnée , on entre dans un espace verdoyant sans vraiment de transition . L’espace est couvert d’herbe non taillées ,on entendant des oiseaux , il y a des excréments d’animaux un peu partout . Le lieu semble réellement vivre sans la présence de l’être humain . Je suis tombée sous le charme des petits lacs s’étant formés des deux côtés des douves . L’eau a une très belle couleur verdâtre et de nombreux roseaux y poussent . Lors de ma troisième visite sur le lieu en décembre , l’eau était recouverte de givre et l’eau de la neige fondue gouttait des arbres alentours . Dans les remparts , des arbres poussent à la vertical .
Dans ces douves , on trouve des vestiges de l’ancienne fonction du lieu tels que un reste d’escalier ne montant plus nul part et de vieux engins rouillées de l’ancien funiculaire.
On a du mal à croire que on est aussi près de Grenoble malgré l’écho sourd de la ville .
Les équipements d’accrobranche semblent abandonnés pendant cette matinée de post-confinement . La nature est maître de son environnement dans cet espace clos .

Un escalier , vestige du passé du fort de la Bastille . Il ne mène désormais plus nul part . Je me suis assise sur ses marche quelques minutes .

Des équipements d'accrobranche s'accrochant comme des ponts suspendus entre les deux remparts.

Les pierres du rempart se sont colorées de couleurs orangées par endroit et des plantes se faufilent entre ses failles.