Carré 87

Carré d'étude réservé par Fethia BOUZID


Encerclée d'immeubles...

Nom du lieu : Rue Henry Duhamel, 38100 Grenoble

On se retrouve dans un lieu simple qui se situe en ville, très calme pourtant peu apaisant à cause d’une nature de couleur triste, où le béton prend beaucoup de place sur le paysage malgré le bardage en bois sur les façades. L’endroit est isolé, lors de ma première visite je me suis sentie un peu perdue car il ne donne pas sur une rue principale.

On s’approche, je vois le centre d’une place qui se compose d’un petit parc de jeux et de bancs, je ne sais pas si l’ambiance est habituelle ou elle est due à la pandémie mais malgré de nombreux passages je n’ai trouvé que des espaces vides sans bruits, sans présences, sans enfants qui en temps normal animent les parcs de jeux. Je m’assois sur un des bancs tout en observant autour de moi, les immeubles m’intriguent, leur couleur sombre ainsi que leur disposition, pourquoi les avaient-ils construits comme ceci ? Soudain un bruit m’interpelle, une femme de son balcon jette des miettes de pain pour les pigeons, un vent se lève et fait très froid, je décide de partir.

Un jour, au retour de l’école je repasse, c’est bientôt noël les décorations embellissent les façades des immeubles du centre-ville, c’est beau ! J’arrive, quelle surprise aucune décoration n’est présente, le parc est toujours aussi vide. Je m’installe, il fait froid ce jour-là, c’est oppressant. Un oiseau se pose sur le banc à côté de moi, des parents avec leurs enfants passent par-là, enfin une présence. Les arbres ont perdu leurs feuilles rendant le paysage davantage angoissant, le froid s’est intensifié depuis ma dernière visite, la pluie se remet à tomber. Cet endroit n’est pas fait pour moi décidément, je le quitte en passant par une allée qui donne sur des immeubles d’un nouveau style, un urbanisme moderne plus attrayant et chaleureux.

Une mélodie en automne....

Vue d'ensemble.

Entre béton et végétation.

Coin d'observation.