Carré 86

Carré d'étude réservé par Laurine GAUTIER


Limite entre deux quartiers

Nom du lieu : 22-30 Rue Alfred de Musset

Un jeudi, aux alentours de 11heure, à la limite du Village Olympique et du quartier Vigny Musset, la place est vide. Le petit terrain de foot est au centre de ce lieu de loisirs, quelques bancs l’entourent, les tours le surplombent.

A cette heure là, la place est abandonnée, il n’y a pas d’enfants qui jouent, pas de parents qui discutent, personne. Quelques personnes passent de temps en temps. Certains pour aller à la pharmacie au coin de la rue ou pour aller faire leurs courses, d’autres promènent leurs enfants en bas âge. Personne ne s’arrête sur un des bancs ou rentre dans le city, à cette heure-ci ce n’est seulement qu’un lieu de passage.

On se sent seul, personne n’est présent et le silence règne, seul le bruit des gazouillements des oiseaux égaie ce lieux pendant quelques secondes. Au loin, on entend les machines d’entretien qui contraste avec le son des oiseaux. On a encore une fois l’impression que c’est un lieu appart, les sons s’opposent, on rentre dans un village, un espace plus vert, moins citadin, on quitte la ville, ses voitures et toute son effervescence.

L’endroit est plutôt austère, il n’est pas très bien entretenu, des masques, des déchets jonchent le sol, les feuilles mortes ne sont pas ramassées, la peinture s’écaille. On me regarde intrigué, comme si j’étais une intrus ou que c’était inhabituelle que quelqu’un soit ici. On entend les gens arriver de loin avec le bruit des graviers, comme un signale d’alerte.

Cependant, ce lieux est je pense très familial quand il y a du monde, quand les enfants jouent, quand les parents discutent, quand il est investit.

Un lieu rythmé par le passages des voitures

Les tours surplombent et dominent le lieu.

Vu sur l'autre coté de la place.

Le city, l'élément central.