Carré 79

Carré d'étude réservé par Camille DE CASTRO


Cocon préservé

Nom du lieu : Résidence Mutualiste Vigny Musset

En ce 22 octobre 2020, jour d’automne, temps grisâtre, sol humide, effervescence urbaine, pollution, un jour comme tant d’autres paraît-il?

Bienvenue, nous dit-on à l’entrée! Pourtant, impossible d’y accéder… La clôture prend alors tout son sens : une barricade d’une noirceur, qui nous dévoile avec froideur la frontière à ne surtout pas dépasser.

Intriguée par cette atmosphère pesante, je passe un oeil entre deux barreaux… Une nouvelle ère s’offre à moi, à ma grande surprise! Une façade grise, d’énormes vitrages remplissant presque l'entièreté des murs, un extérieur fleuris, allant du gingko biloba aux hortensias, apaisant pour une dernière résidence, non?

Plus le temps passe, rien ne se passe, aucun mouvement à l’intérieur, aucune sorties, en devient même une atmosphère morose, comme si tout était laissé à l’abandon… Serait-ce une protection contre le virus?

Dans ce lieu si hors de temps, leur cache-t-on la vérité?

Au loin la sirène des pompiers retentit, aucun vis à vis vers l’extérieur, la végétation pousse considérablement, tout est ritualisé par des protocoles strictes, aucun chiffres, le froid glacial, le monde s’abat sur nous… La nature a repris ses droits.

Les bancs abandonnés, les vélos volés, le temps passe, tout s’accélère, on a jamais le temps, les déchets se dispersent, les dégradations se multiplient, les mentalités évoluent… Si ces anciens nous voyaient faire, que nous diraient-ils? Quelle honte…

Et si la solution était : cocon préservé, sécurité assurée…

Ambiance pesante et accablante, qui nous abat peu à peu... Mais que se passe-t-il?

"La nature a repris ses droits..."

"Les bans abandonnés..."

"Les vélos volés..."