Carré 36

Carré d'étude réservé par Sofia KABBAJ


Environnement studieux

Nom du lieu : Cour B, Lycée Champollion

L'ambiance varie selon l'entrée et sortie des élèves en classe. L'atmosphère n'est pas anodine. En effet, les distanciations sociale et les gestes barrières ont soumis les élèves à un environnement froid et impassible, une ambiance qui ne ressemble en rien à la cour de lycée que j'ai moi-même connue. Cependant, cela n'empêche en rien les discussions enflammées de lycéennes et lycéen. Lorsque les élèves sont en classe, les espaces extérieurs sont très calmes, l'ambiance est alors rythmée par des sons de gravier, des gouttes d'eau de pluie qui tombent sur les couloirs extérieurs, et des bruits de voitures passantes.

L'aspect des murs en pierre extérieurs se prête impeccablement au temps hivernal et pluvieux de la ville de Grenoble. Les arbres constitués uniquement de branches ont une apparence maigre et mélancolique. Le courant d'air que je sens passer brutalement sur ma peau laisse les arbres attachés par des cordes à une structure en bois impassibles. Je lève la tête et mes yeux sont immédiatement aveuglés par la lumière qui se faufile entre les nuages condensés dans le ciel.

En fin d'après-midi, la cloche sonne la fin de la journée et les élèves se précipitent vers la sortie parlant à leurs camarades leurs projets pour le weekend qui débute.

Une brève séquence de deux étudiants récoltant de la terre pour leur projet de science.

Détail, traces de travaux achevés, matériel posé en vrac

Contraste entre le bâtiment (du XIXème s) et les escaliers et couloirs extérieurs (industrialisation de l'architecture)

Cour donnant sur la rue et sur l'école des beaux arts de Grenoble