Carré 34

Carré d'étude réservé par Morgane BOEHLER

Flux de dynamisme

Nom du lieu : Entrée du lycée Champollion

La première chose que j'aperçus lorsque je me suis assise sur ce banc,
Est l'étrange tranquillité que dégage le lycée en ce jour blanc,
Le ciel cotonneux nous donne sur le moment,
L'impression d'assister au shooting photo d'un acteur montant.
Ce prestigieux établissement étend ses bras tout au long de la rue,
Il prend sa place, est imposant, derrière ses arbres certes tintés de l'automne avançant, mais encore feuillus.
Ses façades sont sévères dans leurs pierres immaculées,
Et les hautes fenêtres dispersées sur quatre étages ornent les mur avec régularité.
Devant ses grandes portes en bois massif, les quelques étudiants sont levés,
Car en effet, il est maintenant temps pour eux d'aller affronter,
Ce que tous ceux en école préparatoire redoutent , le devoir surveillé.
La chaleur apportée par leur discussion s'amenuit petit à petit
Et même les raies de lumière filant entre les feuilles fauves suffirent à éloigner la morosité qu'apporta cette petite pluie.
Mais devant le lycée Champollion, la rue n'es pas morte pour autant.
A ma droite, le moteur des voitures de la rue Lamartine produit un bruit qui n'est pas minime,
Lorsqu'elle joue avec leur embrayage, cédant le passage à leur voisine.
En face, une houle de véhicules passent régulièrement, les unes derrière les autres, au pas, comme montant la garde devant notre bunker.

Ah ! Tout s'efface: un avion passe, et la visseuse derrière moi a pris d'assaut la tranquillité un court instant.
Etrangement, cela fût comme une alarme, un à un, de jeunes gens déferlèrent sur le porche, circulant dans tous les sens et ramenant un peu de gaieté.
Les discours sont nombreux, animés, comme une fourmilière, qui se serait réveillée.
Les trois drapeaux, accrochés en dessous de l'enseignement du lycée, flottent tout le monde papote. Certains récupèrent leurs vélos, leur chaine roule dans les engrenages et viennent cliqueter au fur et à mesure qu'ils quittent la rue, et mes pas, m'éloignent doucement de cet endroit.

 

Discussion après les cours, les élèves peuvent enfin souffler un instant après se contre le montre pour rendre leur copie à temps

Dernières paroles encourageante

Le calme pendant les vacances

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2023