Carré 299

Carré d'étude réservé par Félix PERRETTE

Une zone de passage soumise aux horaires

Nom du lieu : Parking de l’Entrepôt du bricolage à St Martin d’Hères

Après 20 minutes de vélo en partant du centre-ville, je me retrouve sur ce parking dans la zone commerciale de St Martin d’Hères. Aucune piste cyclable ne dessert ce parking, personne ne vient à vélo. Le tram ne passe pas, seulement une ligne de bus. Les gens rentrent en voiture et ressortent en voiture.
Il est 17h30 un mardi du mois d’octobre, l’ambiance est calme. La monotonie et le vide furent les premiers sentiments que j’ai éprouvés lorsque je me suis assis et que j’ai observé cet espace. Seulement, la contemplation n’a duré que quelques minutes. Une annonce dans le magasin sur les promotions d’automne additionné au passage du train 200 mètres plus loin m’a vite fait comprendre que je n’étais pas dans un endroit calme et figé. Le ronronnement permanent traduit l’activité de la zone.
De plus la vue est très particulière. Au premier plan, Ikea s’impose dans le paysage. Des immeubles et autres bâtiments commerciaux loin d’être esthétiques marquent l’espace proche du magasin. Peu importe où l’on regarde, nos yeux tombent sur des affichages publicitaires.
En revanche lorsque la vue est dégagée, on voit à l’arrière-plan les grands massifs environnants Grenoble.
Ce qui m’a le plus surpris ce sont les abris de jardin posés sur le bitume à l’extrémité du parking. Les portes ouvertes de ces petites maisons vides qui claquent aux rafales du vent procurent une sensation inquiétante. En revanche le dernier abri n’est pas vide, les vendeurs du magasin s’y retrouvent à tour de rôle pour attendre les clients. Aussi, la porte arrière du magasin s’ouvre de temps à autre lorsque les employés prennent leur pause.
Pour ce qui est de la fréquentation on voit tous types de personnes : des professionnels, des familles, des retraités, des jeunes. Tous se pressent entre leur voiture et la porte du magasin.
Le rythme de cet espace varie en fonction des jours mais reste synchronisé avec les horaires d’ouverture et de fermeture du magasin.

Un mardi vers 17h. Le parking est à moitié rempli. Les clients prennent plus leur temps qu'aux heures de pointe.

Un lundi lorsque le soleil se couche. J'assiste à un moment très éphémère.

Le parking du magasin en milieu d’après midi. Un moment quelconque.

Les abris de jardins alignés sur le goudron. Une ambiance fantôme.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022