Carré 28

Carré d'étude réservé par Angelique CHAPPUIS


Les saisons défilent, l’ambiance aussi

Nom du lieu : Rue de Belgrade

Je suis comme entourée de bâtiments, tous différents les uns des autres. L’un d’eux se démarque en vu de sa forme générale peu commune comportant plusieurs arcs et un rez -de -chaussée entièrement en verre sans teint. Ce bâtiment contraste avec les autres qui sont plus typiques de la ville de Grenoble avec leurs moulures et leurs gardes corps en fer décorés. Il y a quelques passants, assez peu se baladent, beaucoup sont assis en terrasse des bars. De nombreux camions de livraisons se garent et viennent livrer les différents commerçants aux alentours, les voitures ne font que suivre la route. Au tournant de celle-ci, nous pouvons apercevoir, sur la colline, la Bastille et un bâtiment abandonné. Je ne connais pas l’histoire de ce bâtiment et cela attise ma curiosité. Malgré ça, je me sens un peu seule dans cette rue pourtant fréquentée. En période de confinement, j’imagine que cela accentue cette sensation de solitude. Ce lieu me parait froid, terne. Seul ce petit coin de verdure autour de la terrasse de la brasserie apporte de la gaieté au milieu de tous ces matériaux brut. Il crée un contraste entre les couleurs plutôt pâles des bâtiments, et le vert plutôt vif des feuilles d’arbre. Cela nous attire vers cette brasserie et nous donne envie de s’y installer.
Un soir d’hiver, lorsque la nuit tombe, les commerces, les phares des voitures qui passent et quelques lampadaires éclairent la voirie. Comme des veilleuses qui nous guident dans l’obscurité. La Bastille brille, elle est décorée de guirlandes lumineuses qui nous rappellent le côté magique des fêtes de fin d’année. On aperçoit également, de la rue, les lumières provenant des habitations à travers les fenêtres. Les arbres ont perdu leur belle couleur verte ainsi que quelques feuilles qui se font emporter par le vent. Il y a plus de passants qui se promènent et qui visitent les boutiques en cette fraîche soirée d’hiver. Quelques gouttes de pluie ruissellent le long des pare-brises. L'ambiance a totalement changée.

Video représentant la légèreté de la banderole qui réagit au contact du vent et du bâtiment en arrière plan qui lui est immobile.

Vue de la terrasse de la brasserie nous attirant avec toute sa verdure qui contraste avec les éléments autour.

Vue de loin sur la Bastille qui brille de mille feux ainsi que sur les passants qui poursuivent leur chemin.

Vue sur le bar qui accueille de nombreux passants, le bâtiment différent sur le côté gauche, ainsi que sur le camion de livraison au premier plan.