Carré 257

Carré d'étude réservé par Fanny DAMOND

À l’ombre du pont

Nom du lieu : Chemin des Grenouilles, 38700 La Tronche

En ce 30 septembre 2021, il est 16h12. Nous sommes dans les premiers jours d’automne. Il fait encore si beau. Le ciel bleu, le soleil et le bon temps nous donnent l’impression d’être encore en période estivale.

Toutefois, le passage est assombri et engouffré par les constructions qui l’entourent…

À seulement quelques mètres de l’arrêt de tramway Grand Sablon sur la ligne B, le Chemin des Grenouilles passe inaperçu. Il est situé entre une suite d’habitations résidentielles et pavillonnaires d’un côté, et de l’autre un pont. Cette route se fond parfaitement dans la ville, sans que personne ne si attarde vraiment. Pourtant, le passage est bien visible aux yeux de tous, mais il reste moindre par rapport aux éléments qui se trouvent autour de ce dernier.

Le chemin jouxte un grand pont en béton qui permet le passage du tramway. On ne remarque plus que cet édifice qui devient le personnage principal de ce paysage urbain. De plus, on devine au loin un axe routier plus important. Il s’agit d’une route départementale avec un trafic automobile assez fréquent. L’odeur de cet endroit semble être neutre mais on sent tout de même quelques émanations de pollution qui ne sont pas très agréables. On remarque aussi un parking fermé et privé, sous vidéo surveillance, qui appartient à l’immeuble Le Président. Il s’agit de locaux appartenant à la communauté d’agglomération de Grenoble-Alpes Métropole.

Avec tous ces éléments, on pourrait penser que ce lieu soit très bruyant, pourtant il est si calme. On peut même le qualifier d’endroit monotone et morose. Le passage s’y fait rare : très peu de piétons et quelques voitures de temps en temps.

Finalement, le chemin des Grenouilles semble être à l’arrêt malgré qu’il soit au milieu de tous ces mouvements…

Un enchainement de passages quelconques.

Marcher le long d’un chemin urbain entre automobiles et habitations tout en admirant au loin une partie du massif de la Chartreuse.

Contraste entre l’ombre envahissante de ces constructions qui dominent le paysage et le ciel bleu qui se distingue.

En guise de fondation : un gros bloc de béton marqué par quelques graffitis…le soleil se glisse sous cet édifice plutôt imposant.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022