Carré 252

Carré d'étude réservé par Elyséa ROLLAND

Un carrefour entre deux avenues, reliée à la ville par les transports

Nom du lieu : Croisement entre l'Avenue du Grand Sablon et l'Avenue de l'Obiou, commune de la Tronche

Je suis allée plusieurs fois sur mon transect. D’abord en septembre, puis de nouveau en octobre, mais surtout en novembre. C’est ce dernier mois durant lequel j’ai pris mes photos, et ma vidéo.
M’y rendre plusieurs fois m’a permit de mieux observer, remarquer ce que j’avais pu louper les fois précédentes : les bornes électriques pour les voitures, par exemple.
Cet endroit est facile d’accès. Il se trouve à une centaine de mètres seulement de l’arrêt du tram B «Grand Sablon», à seulement une petite quinzaine de minutes du centre-ville. On y accède ensuite par une très faible pente, le long de la barrière d’un habitat collectif qui est agréable à voir.
C’est un bâtiment blanc qui détone un peu avec ceux qui lui font face, plus sombres, avec les murs ornés de tags. J’ai remarqué qu’il avait un parking privé, mais j’ai très rarement vu des voitures garées à l’intérieur.
À chaque fois que je me suis rendue sur le croisement, ça m’a été agréable. Près et loin de la ville, l’endroit est assez tranquille. On s’y sent bien : il y a un peu de verdure, le long du trottoir ou dans les jardins, on peut entendre les oiseaux et, lorsqu’il n’y a personne, le silence est paisible.
Il y a tout de même un passage fréquent de voitures, sans que le bruit de moteur ne gêne vraiment l’ambiance du lieu. J’ai eu l’occasion de croiser pas mal de vélos et de piétons, j’en conclus donc que, sans être un lieu au trafic dense, cela reste un endroit de passage assez important.
J’ai d’ailleurs pu remarquer un bon nombre d’auto-école, j’ai donc pensé que c’était un endroit très apprécié des examinateurs.
Je trouve l’endroit assez aéré, on ne s’y sent pas enfermé. C’est peut-être ce qui me plaît le plus ici, je pense : la proximité à la fois de la ville, cette impression d’être dans un village à la campagne, mais également le fait que ce n’est pas un espace totalement à l’écart, dû au passage fréquent des vélos, piétons et voitures, le tout en ayant un sentiment de calme, comme dans une bulle.

On y voit et entend plusieurs voitures, notamment une auto-école, des piétons, et un vélo

Arrivée sur le croisement depuis l'arrêt de tram

Parking avec des bornes électriques, le croisement se trouve juste derrière.

Carrefour en premier plan, aperçut de la maison habitat collectif partagé en fond.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2023