Carré 249

Carré d'étude réservé par Lina YASSAAD

Entre nature et centres médicaux, entre silence et agitation.

Nom du lieu : Rue du musée, La Tronche, 38700

« Prochaine station : Grand sablon »
Je descends du tramway et je longe la ligne du tram B afin de rejoindre mon transect.
Mon transect est situé à quelques mètres de l’hôpital la tronche, non loin des écoles paramédical et du CHU.  
Première impression, c’est un endroit froid et oppressant j’ai toujours eu un sentiment d’anxiété, vis-à-vis des centres médicaux.
Néanmoins j’essaye de faire abstraction…
Une fois arrivée une barrière automatique, un interphone, une fois la barrière franchie une longue ligne droite comptant 33 places de parking dont 31 occupés.
Nous sommes en automnes les feuilles commencent à tomber, des feuilles jaunes et brunes remplissent les sols.
Un grand bâtiment jaune R+2 qui abrite une clinique d’endocrinologie et nutrition ainsi qu’un pôle de cancérologie.
Je reste optimiste, du moins j’essaye.
La couleur jaune, la première chose qui a attiré mon regard, cet édifice me fait penser au soleil, les feuilles automnales se marient à merveille avec celui-ci.
Un banc, je m’assoie, sors mon livre et commence à lire.
Une odeur de lavande, agréable
J’observe, 50% de mon carré est dédié aux places de parkings, en effet beaucoup de gens y viennent.
C’est un lieu où il y a beaucoup de passage, de nombreux véhicules vont et viennent.
Je me replonge dans ma lecture, puis une pause-café une discussion, des rires l’odeur de la cigarette mélangée à celle du café.
Trois femmes vêtues de longue blouse blanche, et les voilà qu’elles repartent.
Grâce au grand verre j’ai une vue directe sur les différentes pièces
Je ne veux pas m’immiscer…
Dans la première salle qui semble être une salle de sports j’observe une gym Ball, des tapis de gym.
Et puis la sirène de l’ambulance le bruit du brancard, une dizaine d’infirmières et cette odeur, oui celle des hôpitaux.
Je me crispe.
Je me sens vide et triste, c'est le coeur lourd que je m'en vais.
Après plusieurs visite je peux en déduire que la saison et la météo influent notre perception du lieu

Des automobiles, un brancard, une ambulance, une étrange symphonie...

"Au bout de la rue une montagne" STENDHAL

« L'optimisme, c'est voir la vie à travers un rayon de soleil »
Le soleil, les feuilles tombantes, les chants des oiseaux, un échappatoire.

Le ciel nuageux, une averse, une ambulance, un nouveau patient :(

Le musée grenoblois des sciences médicales
« Le musée est le seul lieu du monde qui échappe à la mort »

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022