Carré 241

Carré d'étude réservé par Romane DUPONT

Entre rénovation et histoire: une zone laissé à l'abandon en attente à son tour d'une rénovation.

Nom du lieu : 24 Avenue des Maquis du Grésivaudan, la Tronche

Je me suis rendu sur mon carré plusieurs fois, et mes passages étaient tous différents. Suivant le jour, la journée ou encore la météo.

Mon carré se trouve à la Tronche, il est bordé par les routes. Le lieu de passage est très fréquenté. Ainsi, à n’importe quel moment de la journée, on est entouré par l’activité routière et sa nuisance.

Mon carré se compose d’un magnifique bâtiment rose qui semble ancien mais pourtant bien entretenu. Derrière ce bâtiment, le même bâtiment y trouvait sa place, seulement, il a été démoli, il ne reste plus que des ruines, des amas de pierres et un reste de muret. Les montagnes de la Chartreuse dominent le paysage et rendent cet endroit plutôt agréable et beau malgré les dégâts et les chantiers qui l’entourent. On y voit beaucoup d’habitations au loin qui s’étendent jusque très haut dans la vallée. Si je regarde simplement autour de moi, je vois de gros chantiers, avec beaucoup d’infrastructures en lien avec ces chantiers, des grillages, une grue, des box de stockages et des bureaux. L’endroit est agité, il est rythmé par les discussions des agents de chantiers, mais également des bruits sonores due aux constructions, aux camions qui entrent et qui sortent de la zone. Ça rend l’endroit animé et angoissant à mon goût.

Pour pouvoir pénétrer dans la zone où mon carré est situé, je dois passer une grande entrée, il est indiqué que la zone est strictement interdite au public. J’ai pu parler avec deux agents de chantier qui m’ont mis en relation avec la directrice de chantier qui m’a autorisée à entrer, elle m’a également expliqué les chantiers en cours et la fonction des bâtiments de mon carré. Les deux bâtiments roses étaient des centres de recherche militaires, le seul bâtiment qui reste va être réutilisé en logement humain. J’ai trouvé ça intéressant de savoir ce que va devenir cet endroit qui aujourd’hui est mis sur pause. Je n’aurais sûrement pas perçu de la même manière l’espace

Vidéo 30 sec, paysage

Photographie du second bâtiment détruit qui appartenait au centre de recherche militaire.

Photo du reste du bâtiment détruit et des montagnes qui surplombent la zone.

Photo du seul bâtiment restant qui va être prochainement rénové, et derrière le chantier qui borde mon carrée.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022