Carré 234

Carré d'étude réservé par Adrien CHAUSSENDE

Une ruralité au cœur de la métropole

Nom du lieu : Grande Rue, La Tronche

Aujourd'hui, 23 octobre 2022, je me rends pour la troisième fois dans cette espace. Toujours la même sensation de calme, de tranquillité, de paix. Malgré un ciel gris aujourd'hui, je me sens bien. L'Herbe verte, la montagne, ses petites maisons, sa nature, me rappellent mes vacances annuelles chez mon oncle, et ma tante à la campagne. Et pourtant je suis dans un environnement totalement différent, je suis dans une métropole de plus de 433 000 habitants, à 2 kilomètres du centre-ville grenoblois. Quand je me rends compte de cela, je suis ébahi, étonné, subjugué, et me demande comment est ce possible ? Je me sens hors de la réalité spatiale du lieu, les habitations sont ouvertes, pas de grillage, pas de clôture, un silence assourdissant, rien ne laisse paraître que nous sommes à deux pas de la bastille. Je me sens apaiser, prêt à m'endormir dans ce champ. Cette espace est à la fois, si loin et si près de Grenoble.

Et en même temps quand je pense à ma chambre universitaire, petite, bruyante, avec du vis-à-vis, je me questionne sur l'accessibilité de cet endroit. Sur le prix de se calme, ou plutôt de sa valeur marchande. Quand je vois ces maisons imposantes, cette architecture remarquable pour le garage (au centre de la vidéo), ce terrain taillé au millimètre, je me pose la question du capital important à avoir pour bénéficier de se luxe, et de son accessibilité.

Un espace hors du contexte métropolitain

Une maison en ruine

Une petite habitation au milieu d'un grand domaine

Une nature indomptée

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022