Carré 202

Carré d'étude réservé par Sanzhar SADVAKAS

Une petite exploitation, oubliée et abandonnée.

Nom du lieu : Exploitation Agricole, Chemin de Pra-Paris, Noyarey

Ayant finalement entrepris le voyage pour arriver sur mon carré, la première chose que j'ai remarqué a été l'absence totale de personnes dans les environs. Alors que sur l'autoroute on pouvait voir passer quelqu'un assez souvent, ici c'était un endroit que l'on pouvait presque oublier du monde extérieur.

Mon carré est une petite plaine avec plusieurs tentes abandonnées (clairement utilisées à des fins agricoles dans le passé), près des tentes se trouve une grande maison en pierre, et après avoir jeté un coup d’œil par la fenêtre, j'ai réalisé qu'elle était complètement abandonnée et en état de dégradation. Le temps était nuageux et brumeux et j'ai immédiatement senti que personne, à part moi, n'était venu ici depuis un certain temps, la maison à côté des tentes était mal entretenue et sale, et les tentes étaient abandonnées sans explication. L'équipement agricole était laissé sur place et tout ce qui poussait à l'intérieur des tentes avait péri depuis longtemps. Le petit mur de pierre séparant l'exploitation de la route était envahi par la végétation et tombait en ruine.

J'ai été immédiatement frappé par un sentiment de ''Je ne devrais pas être ici'', l'atmosphère était effrayante et j'avais le sentiment qu'à tout moment quelque chose ou quelqu'un allait surgir de la maison ou d'une des tentes.L'état de désuétude des environs et le fait que les montagnes environnantes étaient à peine visibles à cause du brouillard me donnaient l'impression d'être au milieu de nulle part, dans une terre abandonnée, dont tout le monde avait oublié l'existence, comme si cet endroit était hanté ou maudit. J'ai essayé d'explorer les tentes, mais la vue d'un rat m'a fait fuir. Un signe de la nature m'avertissant de ne pas m'aventurer plus loin et de rester à l'écart.

Un lieu laissé à la nature, où l'on se sent isolé.
La vue en 180° permet de voir la totalité du carré.

Une vue de l'extérieur, derrière la clôture.

Le propriétaire n'a même pas démonté les tentes.

La nature reprend ses droits.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022