Carré 200

Carré d'étude réservé par Riad BOUZID

Un espace abandonnée

Nom du lieu : Chemin de Pra-Paris

La première fois que je suis arrivé sur mon transect , j’ai ressenti un sentiment très négatif , en effet je suis très mal à l’aise devant des endroits abandonnés , comme une sensation d’angoisse , de stress dû surement et probablement à ma paranoïa et mon pessimisme .
L’espace que je dois étudier est constitué de deux bâtiments abandonnés qui n’ont aucune activité ,pour preuve j’y suis allé deux fois en laissant un espace d’une semaine et y’avait toujours le cadavre d’un chat , de plus l’herbe n’est pas tondue. Mais j’y ai noté tout de même que le terrain appartient à quelqu’un dû aux portails récents bloquant partiellement l’accès au terrain.
Cet espace est constitué de deux bâtiments , un principal et un autre au fond d’une cour. Le bâtiment principal est plutôt bien conservé même si on peut tout de même apercevoir des traces anciennes mais je pense que ça doit faire maximum 10 ans qu’il est abandonné. Il est en béton. C’était une ferme des anciens outils pour s’occuper des animaux sont encore présents et on peut les apercevoir à travers les fenêtres . la structure de la ferme m’a toutefois légèrement surpris , généralement la taille d’une ferme se fait plutôt dans la largeur mais celle-ci possède je dirais 2 étages , donc je peux imaginer que en plus de remplir une fonction agricole elle servait peut-être aussi de logements pour les anciens propriétaires. Le deuxième bâtiment lui montre vraiment une ancienneté , en effet il est en piteux état et en bois. C’est un bâtiment ouvert qui servait surement à nourrir les bêtes présentes quand elle était en activité. Et enfin au fond de cette cour il y a une sorte d’agrégats de plantes qui me font penser à du bambou dû à leur tiges.
l’endroit montre une ambiance paisible notamment dû à la sonorisation du lieu , c’est-à-dire le bruit des oiseaux , le vent etc. Mais paradoxalement la départementale situé à côté détruit cette ambiance par le biais des voitures. C’est une dichotomie qui pourrait expliquer l'abandon.

Un espace abandonné marqué par une végétation haute

Un habitat abandonné qui donne raison à mes déductions

Preuves d'un espace abandonné avec une végétation conséquente

Des outils agricoles dans un espace délabré par le temps

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022