Carré 193

Carré d'étude réservé par Léanne CAILLOSSE

Un contraste entre la tranquillité du paysage et la circulation du pont

Nom du lieu : Pont-barrage de Saint-Egrève

Mon carré se situe au pont du barrage hydroélectrique de Saint-Egrève Noyarey, au-dessus de la rivière de l’Isère. Sur ce pont traverse l’axe routier D105F, et se localise entre le massif du Vercors et de la Chartreuse.
Ma première visite sur le lieu était le samedi 24 septembre dans les alentours de 15h. Lorsque je suis arrivée sur ce pont, le bruit incessant de la circulation m’a accueilli, laissant un sentiment d’oppression et d’insécurité m’envahir. Je m’arrête un instant et observe cette scène animé et mouvementé des passants. En effet, le pont de Saint-Egrève, au couleur grisâtre, est un espace de circulation très fréquenté par les nombreux véhicules à moteur mais aussi des personnes passant sur le trottoir à pieds ou en vélo.
Puis, mon attention se tourna sur la vue imprenable que le pont nous offre ; un espace inspirant la tranquillité, qui laisse paraitre un paysage dédié à la nature : avec l’Isère s’écoulant lentement, les arbres entourant cette rivière la surplombant de toute cette verdure, ainsi que les montagnes et les oiseaux. L’ambiance de ce point de vue, me fait sentir tout de suite plus apaisée... Cette vue est si paisible, que l’on en oublierait les mouvements perpétuels qui se trouve derrière moi à ce moment-là. Je remarque également un espace assez étendue, laissant une luminosité assez forte. J’eue en face de moi un havre de paix, présentant un contraste entre l’agréable du paysage vue du pont, et la pollution sonore de la circulation.
Lors de mon second passage, le mardi 1er novembre dans la matinée, cet espace me paru moins oppressant, surement dû à la connaissance de la dynamique des bruits et a une baisse légère de l’activité. Mon ressenti à néanmoins peu changé. J’ai pu constater une altération des couleurs de la nature, passant d’arbres aux feuilles vertes, à des feuilles plus rougeâtre et orange, indiquant le changement de saison.

Une vidéo panoramique présentant une circulation de voitures importantes sur la route traversant le barrage.

Une route mouvementée, avec vue sur les montagnes.

L’Isère, cette grande rivière entourée de nature, laisse un aspect paisible et serein.

Paysage entre le barrage, l’Isère et les montagnes.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022