Carré 191

Carré d'étude réservé par Baptiste ROUILLON

Contraste entre le calme de la nature et un bruit continu d'activité humaine

Nom du lieu : Pont du barrage de Saint-Egrève

Il est 8h30, un matin d'octobre et sur le pont du barrage de Saint-Egrève beaucoup de voitures, bus ou mêmes camions circulent.
En effet, ce pont est avant tout un espace de circulation et d'activités industriels, avec les installations du barrage qui s'imprègnent dans le paysage et de nombreux camions qui traversent et laissent derrière eux un bruit qui paraît interminable.
Lorsque nous nous concentrons sur cet aspect du pont, on y passe un mauvais moment du fait du bruit, du paysage qui n'est pas très joli, où même de l'odeur des pots d'échappement.
Cependant, dès que nous nous penchons auprès du bord du pont on y remarque un aspect beaucoup plus naturel avec l'Isère qui coule tranquillement, les oiseaux qui se posent sur la berge où encore lorsque notre regard se porte plus au loin on peut y voir les premières pentes du Vercors.
C'est en regardant tout ces éléments que pendant quelques minutes on en oublie l'agitation derrière nous.
Ce pont offre la possibilité de marcher dessus grâce à une voix piétonne et cyclable. De ce fait, on arrive à trouver une présence humaine de temps en temps avec le passage de quelques cyclistes.
Le carré 191 dispose d'une plateforme qui élargit le pont sur quelques mètres du fait des infrastructures du barrage : ce qui renforce ce sentiment d'éloignement de la circulation par la nature alors qu'au final nous sommes à quelques mètres d'un brouhaha incessant.
Lorsque la nuit tombe, une autre ambiance se montre. Les grues du barrage cessent de fonctionner, moins de voiture circulent même si leur bruit de moteur se fait toujours entendre et le coucher de soleil offre un magnifique spectacle sur l'Isère et sur les montagnes.
Ce sentiment de liberté face a la nature apparait alors ; puis disparait sous les klaxons de la vie active…

Carré 191 à 10h30. Une grosse circulation de voitures c'est un lieu de passage qui combine voitures, camions , barrages, montagnes et nature.

10h30 sur le carré 191, avec les installations du barrage, un camion passant sur le pont et la montagne en fond de paysage.

Le coté nature de la parcelle 191. Avec le calme de l'Isère et les montagnes en fond, accompagner de la brume du matin.

Le coté industrielle de la parcelle 191 vers 18h30. Avec le barrage, des voitures passantes et des blocs de béton.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022