Carré 188

Carré d'étude réservé par Robin TURON

Une aire de repos pas très reposante...

Nom du lieu : Av. de San Marino, 38120 Saint-Egrève, Parking Relais San Marino Barrage

Lorsque je suis arrivé sur mon transect je ne savais pas par où commencé, il n'était pas très attrayant, il y avait devant moi seulement un parking pourtant récent mais qui paraît pourtant avoir un vécu bien plus long qu'il l'annonce. Il s'agissait d'un parking relais pour permettre aux arrivants extérieurs à Grenoble d'entrée en ville sans leur voiture grace au bus et vélo à disposition. Néanmoins, ce parking m'a paru hors du temps, il y avait des automobiles d'époques très éloignées en passant par les nouvelles voitures électriques Tesla qui nous entrainent dans le futur, et des voitures datant d'avant 2000 qui ne peuvent pas accéder au centre-ville par leur niveau d'émission de Co2 élevée.

Cependant, en continuant de parcourir ces 50 m² j'ai commencé à comprendre son évolution dans le temps et son but dans notre société. Il y avait un abri-vélo métrovélo, qui semblait abîmé par le temps et par son utilisation très peu fréquente.
Néanmoins depuis mon arrivée sur ce carré seul les rires de deux camionneurs et cette symphonie désaccordée de véhicule empruntant le rond-point brisent cette pause temporelle. En effet, le rond point était une source inscéssente de curiosité, je dis cela car c'était la première fois que je m'attardais à analyser des conducteurs en tous genres. À leur manière de conduire nous pouvions déterminer hazardeseument qui ils sont, entre les conducteurs allant au travail ou les conducteurs pensant qu'ils sont en train de battre des records dans un rally, nous pourrions y passer des heures.

En rebroussant chemin, et en explorant davantage nous tombons sur un tunnel, du moins, c'est ce que je pensais au premier abord mais plus on se rapprochait, plus ce tunnel nous montrer ses couleurs et ses sonorités et ce transformé petit à petit en oeuvre d'art contemporain (car c'est dans cette catégorie où vont les oeuvres approximatives). Ce tunnel était en réalité une piste cyclabe qui permet de faire de l'exercice le long de l'Isère.

Un rond point utilisé incessamment où l'on peut observer énormément de comportement sur la route, il est principalement utilisé par des camionneurs.

Un parking relais, qui fait office d'aire de repos.

Une Jungle de clignotant.

Un tunnel sous une route, lorsque nous sommes dedans, les voitures du dessus joue une mélodie monotone, l'intérieur du tunnel est une oeuvre d'art .

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022