Carré 184

Carré d'étude réservé par Capucine CARLINI

Un parking pas si ennuyeux

Nom du lieu : parking Darty de St-Egrève en bord de la zone commerciale

Ma première visite fut brève et soldée par un intense sentiment de déception et de frustration. Après presque une heure de tram, mon carré n'était rien d'autre qu'un banal parking Darty. L'espace était froid, triste, immobile, gris. Pressée par la pluie, je prends quelques photos et rentre chez moi. Mon carré est situé en bord de zone commerciale à une petite heure du centre de Grenoble, en aval de la ville. Il s'arc autour d'une seule activité commerciale : le magasin Darty. Ce bloc rectangulaire, typique des zones commerciales, se dresse sur l'un des bords du carré et domine la scène. Deux autres cotés donnent sur l'autoroute, le quatrième bord contient le portail et s'ouvre en arrière-plan sur la zone commerciale, au centre le parking.
Après cette première expérience, je me remotive et y retourne, un jour de soleil, pour y rester au moins une heure. Je suis moins déçue en arrivant, je sais à quoi m'attendre. Je me pose contre un des blocs de béton qui structurent l'entrée du magasin et j’attends. La première chose qui me frappe, ce sont les montagnes en arrière-plan, elles ne font pas partie de mon carré et pourtant elles le dominent et le contrastent. La combinaison soleil et montagnes rendent ce lieux immédiatement plus accueillant, plus chaud. Ensuite, je suis étonnée par le bruit : en arrière-plan les voitures, les klaxons, un bruit pressant, mais en premier plan le bruit du vent dans les feuilles des arbres du parking, un bruit calme, apaisant qui efface tous les autres. Le monde autour de ce lieu s'active dans une cadence régulière, rapide et pressante. Mais l’intérieur du parking, c'est tout l'inverse. Le temps passe lentement, rythmé par le va-et-vient irrégulier de rares clients. Après cette visite, je suis retournée une 3éme et une 4éme fois sur ce parking Darty. Le sentiment de déception avait disparu pour laisser place à un petit plaisir simple, celui de retrouver un lieux devenue familier.

Bruit du vent et des voitures en arrière-plan.

Panneau « parking », ironique résumé des restes de ma première visite.

Entre le béton froid sous mes pieds et paysage de cartes postale à l'horizon.

Mon bloc de béton, témoin d'un début de rituel.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022