Carré 181

Carré d'étude réservé par Emerance RAMPAUD

A la recherche du silence...

Nom du lieu : Parking de Carrefour Saint-Egrève

Par un temps ensoleillé et une température de saison (20°C), je me suis rendue sur cette portion de parking le vendredi 7 octobre en début d'après-midi. J'ai donc pu observer une grande affluence, ce qui rend l'endroit bruyant. Le bruit de la circulation sur le parking est partiellement masqué par celui de l'axe situé au carrefour routier d'en face. Cependant, avec le vent présent ce jour, le bruit des feuilles sur le sol rajoute une ambiance presque relaxante, ce qui créait un contraste.

L’agencement du parking est pratique, organisé géométriquement avec des allées nommées (Madame Heureuse, Madame Intrépide). Il y a très peu de végétation, seuls quelques arbres peu fournis et aux couleurs presque automnales.
Les ralentisseurs installés au sol, juste devant l’entrée du parking et au centre de mon carré forcent les personnes à ralentir. Le ralentisseur est placé juste sous le panneau “Intrépide” : on peut supposer une coincidence pour évoquer la dangerosité de la vitesse ?

L’affluence sur le parking s’est réduite après 30min. L’ambiance est plus calme mais il y a toujours un contraste avec la départementale qui garde une circulation rapide et constante. En fin d’après-midi, le vent s’intensifie, et masque de plus en plus le bruit des moteurs qui tournent au ralentie.

Je me suis rendue de nouveau sur ce lieu le mardi 29 novembre, en fin d’après-midi, l’ambiance est assez similaire. Du fait que Noël approche, les gens se pressent davantage. Il y fait plus froid, on ressent l’hiver qui s’installe doucement, en plus de la pluie présente ce jour. Les arbres ont perdu leurs feuilles ce qui les efface davantage de ce paysage très bétonné.

Seule au milieu de cet espace urbain créé pour et par l'Homme, je ressent un sentiment d’insécurité face aux nombreuses voitures qui y passent. Cependant, le fait que mon carré soit situé à l’entrée du parking, je trouve cet endroit passif et moins stressant que l’ensemble de la zone commerciale.

L'impression de ralenti par la présence du ralentisseur, et de tranquillité (peu de bruit). On devine le massif du Vercors en arrière-plan.

Visuel de l’arrière du parking donnant sur la départementale à la circulation rapide. Le massif de la Chartreuse est visible à travers les nuages.

Le contraste entre le peu de végétation face à la densité d'aménagements urbains et la présence de nombreux véhicules.

La façade du centre commercial, représentant un paysage montagneux (sorte de cohérence avec le lieu) créé une ligne d'horizon en traversant la photo.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022