Carré 167

Carré d'étude réservé par Louise MARTIN

Le jardin aux mille nuances de vert

Nom du lieu : Rue Bouvet, Saint-Égrève

En cette belle journée ensoleillée,
L’automne, n’a pas pointé le bout de son nez.
La chaleur guillerette qui provient de ce jardin d’Éden,
Ne laisse pas une miette aux chagrins et aux peines,
Camaïeu de vert sur fond bleu, j’en ai plein les yeux.
Mais alors je cherche au loin ne serait-ce qu’un arbre malheureux,
Il n’y en a guère.
C’est le jardin aux mille nuances de vert.

Je m’avance, j’ouvre en grand les yeux, m’apprête à entrer,
Je ne le peux ! je suis peinée…
« Le jardin aux mille nuances de vert est fermé ?
Ni pommiers, ni noyers, ni figuiers ne pourrais-je toucher ? »
C’est bien là une triste fin, moi qui suis en quête de découverte…
Seules les plantes grimpantes sont à ma portée,
Voilà une piètre épopée…
Je relève la tête et entends au loin des bruits qui m’alertent.

« Le jardin aux mille nuances de vert murmure ? »
Bruissements et piaillements s’entremêlent dans les méandres du vent,
Ils me parviennent à toute allure.
Tous mes sens sont en éveil, c’est enivrant.
Sur ma peau s’opère une dualité d’ampleur.
Le Soleil fait fleurir mon cœur,
Voici le vent cornant septembre,
Le jardin aux mille nuances de vert devient novembre.

Un jardin nu, aux mille couleurs froides.

Un verger ensoleillé.

Le portail du jardin.

Une végétation luxuriante.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022