Carré 166

Carré d'étude réservé par Emilie ZEKAS

Un espace contrasté entre dynamisme et tranquilité.

Nom du lieu : Route de Lyon, vers l'arrêt Karben

Lorsque je suis arrivée sur mon transect vers 16h30 (visite du 25/10), je n’arrivais pas à me concentrer sur le paysage à cause du bruit assourdissant des automobilistes qui passaient. Je suis donc descendue sur le “chemin des Iris” qui était à côté et l’ambiance a presque immédiatement changé. D’ailleurs personne ne l’a emprunté pendant mes visites (peut-être parce qu’il ne menait qu’à une seule maison).

Ce chemin était agréable et pour plusieurs raisons. D’une part, le bruit des buissons et des oiseaux l’emportait sur celui des voitures et il y régnait une légère odeur de feu de cheminée, ce qui donnait une sensation de calme et de réconfort. D’autre part, le panorama des massifs de la Chartreuse et du Vercors était magnifique et je me demandais si les passants l'avaient même remarqué. Positionnée sur le sentier j'observais les automobilistes, cyclistes et piétons qui eux ne me voyaient pas. J’avais l’impression de fondre dans le paysage.

Quand je suis sortie du chemin, le bruit assommant est immédiatement revenu et l’odeur de l'essence aussi. Il commençait à s'assombrir donc les voitures et les vélos avaient leurs phares allumés ce qui aveuglait et amplifiait encore le décalage avec le chemin juste à côté. Plus tard, quand les lampadaires se sont allumés, l’ambiance paisible du chemin avait changé et était maintenant devenue plus effrayante avec l’arrivée de la nuit.

Sur mon transect on trouvait aussi une maison R+2 et un jardin remplis d’arbres non taillés comme un figuier (ce qui m’a fait penser à celui de chez moi mais avait été coupé lors de ma seconde visite). Il y a aussi 2 routes séparées par un espace herbacé avec des rails de tram et un passage piéton aménagé avec des feux, ce qui rassure car il y a un espace vert avec un parc pour enfants de l’autre côté de la route. Il y a aussi une piste cyclable de chaque côté de la route que j’ai emprunté pour me rendre au carré et qui est très convenable car elle va jusqu'à Grenoble. C’est un espace dynamique.

Espace dynamique avec présence du tram E, de voitures et d'une moto témoignant du bruit assourdissant pouvant être entendu par les passants.

Le passage piéton sécurisé avec le feux et la vue sur le massif de la Chartreuse.

"Chemin des Iris" agréable avec vue sur le Vercors (on ne le voit pas car il y avait des nuages mais je n'ai pas retrouvé celle avec la vue dégagée)

Bouchons causés par le retour du travail des personnes. Présence de piste cyclable et parc des enfants au loin.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022