Carré 165

Carré d'étude réservé par Zoé LIRANTE

Un léger bruit de vent dans les feuilles...

Mardi 18 octobre 15h, (mêmes constatations éprouvées mercredi 16 novembre 14h, avec des feuilles tombées des arbres en plus).

Le soleil du beau ciel bleu de ce jour du mois d'octobre donne à ce lieu ; écarté du bruit de la ville, un côté très reposant. Effectivement , avec, en levant les yeux et en tournant la tête, une vue imprenable sur les falaises de la montagne ou sur les épines et les feuilles des différents arbres plantés dans un joli coin d'herbe. Les quelques pissenlits présents dans celui-ci reflète le nombre de personnes dans ce parc, c'est à dire pas plus de trois personnes. Ainsi ils témoignent aussi d'un certains calme et apaisement. Cette herbe et ce soleil donnent envie de s'y allonger et d'y fermer les yeux en écoutant la légère brise de vent dans les feuilles.

Mais, ici, les gens ne font que passer. A pied, la tête baissée sur le téléphone, ou avec un regard déterminé pour arriver à destination, en trottinette à toute vitesse, ou en poussette en regardant maman et papa se raconter leur matinée.

Les maisons individuelles présentes entre la falaise et les feuilles des arbres de mon coin d'herbe me font ressentir de la mélancolie, en me rappelant ma maison d'Ardèche. Mais le calme de ce lieu et l'émotion de mon ressenti sont souvent interrompus par le bruit des voitures et du tram E passant juste à côté, qui au contraire de ma maison d'Ardèche (campagne), me rappelle sur le moment, la ville et son teint gris. La pollution, la consommation, la pauvreté, le bruit, être pressé et râler. Ça permet de comprendre ainsi, que si les gens ne s'attardent pas trop dans ce parc c'est en partie par la cause de cette route principale juste à côté.

16h45; sûrement par le fait de la sortie d'école, le parc devient un peu plus gai avec le bruit des enfants qui jouent aux jeux en rigolant, les bébés qui hurlent dans la poussette car c'est l'heure de goûter et les parents ou grands-parents qui sont contents de faire la balade de la journée, bref la vrai vie!

Le parc, les arbres, la falaise ...et la route. Ou plutôt du calme... au bruit. (La vidéo et les photos dates du 16/11 par faute de batterie le 18/10)

Du parc...à la route!
C'est cette route, présente juste à côté du parc, qui lui enlève sa tranquilité.

Une vue sur les maisons individuelles et la falaise qui semble à bout de bras.
Cet ensemble, avec le soleil, semble être un petit coin de paradis.

Vu sur le parc avec au loin des jeux pour enfants. Le calme de ce parc est représenté par le nombre de personnes présentes sur la photo.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022