Carré 162

Carré d'étude réservé par Cédric REY

Entre les Montagnes et la Ville

Nom du lieu : Rue des Peupliers, Saint-Egrève (38120)

Mon carré contient uniquement une rue, à savoir la rue des peupliers, situé dans la ville de Saint-Égrève. Étant localisé dans la vallée de l’Isère , la ville est coincée entre deux massifs, le Vercors à l’Ouest et le Chartreuse à l’Est.
Avant de parler de ma rue en elle-même. Parlons de l’environnement au alentour, la Chartreuse. Au premier abord, depuis la rue, je me sentais encerclé et dominé par elle. Mais avec le temps, je me suis rendu compte qu’elle est là pour me protéger, pour nous soutenir, elle est un pilier immuable du paysage Isérois.

Recentrons nous sur le carré, même si il est proche de la départementale reliant Grenoble à Voiron et de la ligne de tramway E, que j’emprunte tout les jours pour aller à l’IUGA. On pourrait croire que le bruit des passages des voitureset la vibration des tramways rythmeraient la vie du quartier. Mais c’est totalement l’inverse. Le quartier est calme, quasiment silencieux, je fus bien surpris de découvrir la différence d’ambiance sonore à seulement quelques mètres. Je me sens bien dans cette petite rue étroite, coincé entre les rangée de maison qui guide mon regard vers la Chartreuse. Même si toute les maisons ont les mêmes allures donnant une harmonie à l’ensemble. Laissant un goût de préfabriqué et ne donnant par cours à l’imagination des propriétaires. C’est uniquement les voitures et les jardins, avec leurs arbres dépassant des haies, qui laissent ressortir la personnalité des résidents. J’aimerais emménager dans cette rue. J’aime le calme, que je pourrais avoir à la campagne, tout en étant proche de la ville. De plus l’environnement avec toute ses plantes diverses et variées , le petit parc adjacent et la vue sur les montagnes ajoute un goût de proximité avec la nature. Mais tout en étant pas trop loin non plus de la ville et des commerces.

Je finirais pas dire que cette rue me fait penser à une ville de campagne. Isolé et tranquille, que seule les voitures et le vent qui soufflent, arrivent à perturber ce silence.

Carré 162, Dans les yeux d'un habitant

Le vent d'automne souffle ,emportant les feuilles avec lui
prise de vue à rat du sol, vers 13h

Des frères jumeaux

Vue de la maison n°24 de la rue des peupliers, vers 14h.

Un réveil bien rude

Vue sur le Vercors lors du lever du soleil vers 7h.

Le protecteur et son protégé

Vue sur la Chartreuse illuminée par le coucher de soleil avec un habitant qui passaient par là, vers 17h.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022