Carré 156

Carré d'étude réservé par Malo DESGAGNY

Un espace paisible où la nature et l’homme partagent leur rythme

Le 11 octobre, je suis allé voir mon carré à St-Egrève, motivé par un temps ensoleillé et un climat encore estival. Celui-ci présente un bout de chemin avec d’un côté une rivière recouverte par le feuillage des multiples arbres en son long et de l’autre, plusieurs maisons basses, beiges et vertes, entourées de haies. Ces habitations étaient plutôt occupées par des personnes âgées passant de temps en temps dans leur jardin. Le soleil éclairait le lieu en passant à travers les mailles de la verdure tandis que la rivière ,quant à elle, par son manque de lumière ajoutait une part d’obscurité.
L’endroit est marqué par une école et une crèche se trouvant juste à côté, à la prolongation du chemin. Elles ne sont pas situées dans mon espace, pour autant on peut les voir et surtout entendre les enfants qui s’y trouvent.
Le lieu m’a donné l’impression d’une connexion entre nature et humains, il est comme une barrière protectrice, un endroit caché par la végétation permettant de se balader et d’avoir du repos pour les plus âgés. Malgré tout, ces derniers ne sont pas isolés grâce à l’école amenant de l’activité et du rythme aux semaines.
Je suis resté de 16h à 18h, les enfants jouaient, criaient, riaient avant de laisser place au calme au fur et à mesure que les parents viennent les chercher en fin de journée. Le bruit voisin de l’école s’arrêtant, il a seulement laissé place à celui du vent faisant frémir l’herbe et les arbres ainsi que celui des insectes bourdonnant au-dessus de la rivière avec notamment quelques moustiques me laissant une trace de mon passage.
Bien que ne connaissant pas cet endroit, son cadre paisible avec ses habitations en marge la ville et cette école cachée par les arbres a ravivé des souvenirs de mon primaire. Depuis mon arrivée à Grenoble en septembre, c’était bien la première fois qu’un lieu me rappelait Rennes, là d’où je viens et ce même avec les montagnes autour.

Le souffle du vent à travers les arbres et les cris enfantins de l'école accompagnant la marche d'une personne.

Vue d'ensemble qui montre le chemin avec le toit de la crèche au bout après les habitations cachées par les haies.

Les habitations, éclairées par le soleil, qui se situent en face de la rivière.

Au bord du chemin se trouve la rivière cachée par la végétation l'encerclant.

Navigation

Mes contrôles

Cinémathèque de Grenoble

École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Laboratoire CRESSON - UMR Ambiance Architecture Urbanité

Développement Go On Web © 2016-2022