Carré 139

Carré d'étude réservé par Juliane FOUCAULT


Pause

Avez-vous déjà eu l’impression de quitter le monde ? D’arrêter le temps quelques instants ? C’est ce que j’ai ressenti en me trouvant dans ce lieu. A la lisière de la ville, ce havre de paix est hors du temps. Malgré les bruits de routes, de vie urbaine, les bruits de la nature tels que le chant des oiseaux, le bruit de pas sur les gravats, le vent soufflant dans les arbres ainsi que les chiens qui profitent de cette plaine pour se dégourdir nous permettent de nous évader quelques instants, importé par la simplicité de la vie.

J’ai parlé de plaine n’est ce pas, pourtant c’est bien plus que cela. De tous les côtés, une barrière naturelle se forme, nous donnant l’impression de nous trouver dans une cuvette, comme si nous étions nous même plus bas que la ville. Une impression de trou au milieu d’une même hauteur. D’un côté, la foret débute, et forme telle une coulée de lave sur cette plaine verte. Elle monte ou elle descend, selon la manière dont vous souhaitez le percevoir, sur l’étendue d’herbes qui se trouve devant nous. Au loin se dessinent les montagnes qui, au grès de la météo et des jours, portent des couleurs différentes, passant par des couleurs ternes, parfois pétillantes et lumineuses et également d’un blanc pur de la neige.

Dans cet espace que j’aime qualifier de petit village hors du temps, séparé de la ville par une grande et large rangée d’arbres, les gens se rencontrent et des interactions se créent. Un centre de loisir se trouve notamment sur cette parcelle : le centre Robert Buisson. Il est implanté sur une extrémité de la plaine et a un aspect extérieur semblable à une ancienne ferme réaménagée, qui nous conforte dans l’ambiance générale de ce lieu. De plus, les nombreux randonneurs, propriétaires d’animaux ou même amoureux de la nature semblent avoir le contact plus facile au milieu de cette nature. Les rires se font entendre, les discussions entre inconnus résonnent au pied des montagnes.

Pourrions-nous qualifier ce lieu de magique ?

La pluie vient de passer...

Cette plaine enlacée par les montagnes...

Les enfants dansent et évoluent dans ce bâtiment...

Levons les yeux pour rêver un petit peu...