Carré 136

Carré d'étude réservé par Léa VAUDON


Un instant hors du temps dans la banlieue d’Échirolles

Nom du lieu : Avenue de la République

Je me suis plusieurs fois promenée et arrêtée dans ce lieu vers 9 et 16h.

L'attention que je lui portais attira la curiosité de plusieurs passants. Je trouvais ce quartier résidentiel sans beauté particulière. Il y avait des travaux lors de mes visites, un réaménagement et extension d'un vieux bâtiment. C'était une sensation agréable de sortir de son quotidien pour rentrer dans une observation intense. J'avais l'impression de partager cet instant un peu second avec les promeneurs lorsque ceux-ci s'arrêtaient et observaient à leur tour.

Lors d'un échange, une femme traduisit en quelques secondes ce que je ressentais : « Cet endroit, c'est ma campagne à côté de la ville ».
En effet, le paysage faisait penser à un village avec ses montagnes, sa forêt, ses maisons et ses jardins. En tendant l'oreille, on pouvait écouter les oiseaux chanter et l'église sonnait chaque heure. Mais en plein après-midi, on entendait surtout les voitures et les travaux. Cet endroit avait également une dimension familiale et conviviale. Les enfants passaient en vélo, les familles se baladaient, les passants s'abandonnaient à des discussions.... La circulation automobile quant à elle était modérée avec beaucoup de ralentissements, d’accélérations liés au rétrécissement de la rue et au dos d'âne.

Je me suis par la suite questionnée sur la façon dont les habitants percevaient l’environnement. Beaucoup avait le point même point de vue :
« J'ai l'impression d'être à la campagne, c'est très calme et on entend les oiseaux »
« J'ai choisi ce lieu parce qu'il y a la forêt à côté, elle est magnifique ! Je passe souvent pour courir »
« J'habite à côté, en face de l'église depuis 45ans. J'aime beaucoup ce quartier »

Puis il y a eu un point de vue, complètement différent, qui m’a surpris. Une personne qui travaillait dans les espaces verts décrivit ce lieu comme un espace de conflits (à cause des priorités souvent non respectées)et que les policiers intervenaient régulièrement dans ce quartier.

Un couple de passants marche tranquillement, tandis qu'une personne semblant être pressé, accorde un regard curieux et rapide au mur détruit.

Une campagne habitée par ses jardins et ses oiseaux .

Un passant emprunte son chemin quotidien tout en observant les modifications faites sur celui-ci (les travaux)

Un espace en travaux qui laisse voir l'autre côté du mur dans son ensemble.