Carré 11

Carré d'étude réservé par Charles AMON


Prendre son temps

Nom du lieu : Chemin menant au fort de la Bastille, quelque mètres avant l'esplanade

Situé à 50 mètres du fort de la Bastille, une ascension d'au moins 30 minutes est nécessaire en vue d'atteindre notre destination. Cela peut se révéler pénible pour les moins sportifs surtout par des températures basses comme ce fut le cas ce jeudi matin. On ne perd pas courage pour autant, l’idée d’être là-haut et d'avoir l’impression de dominer la ville motive. Il est possible de s’y rendre avec le téléphérique mais pour une meilleure expérience, on prend notre courage à deux mains et allons à pied.
Sur la montagne, ce n'est plus la même atmosphère. En effet, la végétation nous donne l’illusion d’être en pleine forêt. Cependant, lorsqu'on jette un regard à travers le feuillage des arbres, on aperçoit les bâtiments de la ville. Nous ne sommes donc pas dans une forêt et les bruits émanant de la ville nous le rappellent bien. Décidant de ne pas écouter tous ces bruits de véhicules qui passent, de klaxons et de sirènes d'ambulances, l'on cherche à se laisser bercer par le son des feuilles qui bougent et le chant des oiseaux mais cela n’est pas évident car c’est un lieu fréquenté. On y croise amoureux de la randonnée, joggeurs, cyclistes et même des personnes désirant juste visiter le fort.
Tout ce monde crée du bruit à travers respiration, voix et pas sur le sol recouvert de graviers. Cet afflux de personnes est compréhensible car là-haut, le paysage à couper le souffle et l'air frais qu'on ne retrouve pas forcément en pleine ville procurent un bien-être inestimable.
Inutile de se presser pour atteindre le fort. Il faut prendre son temps, de belles choses sont à admirer sur le chemin.
La nuit tombée, le paysage est encore plus beau. On aperçoit toutes les lumières de la ville qui nous font penser aux étoiles qu’on ne peut malheureusement pas voir à cause de ce ciel couvert de nuages.

Contemplation de Grenoble et de la nuit tombante

Grenoble cachée par la canopée

Joggeurs en pleine activité

Regard vers les lumières provenant de la ville à travers les branches des arbres.