Carré 101

Carré d'étude réservé par Jade DAUDE


Les détails du carrefour drive

Nom du lieu : carrefour drive

En découvrant les parkings alentour du carrefour, mes attentes pour celui-ci n’étaient pas très élevées, je m’attendais à un endroit calme mais pollué par les bruits des routes environnantes. Par habitude, les gens ne s’arrêtent pas vraiment sur un parking. La partie du terrain que je devais étudier était principalement dans l’enceinte du bâtiment, j’avais peur de ne pas relever assez d’éléments intéressants mais il se trouve que même sur un tout petit terrain de terre on peut lui trouver des merveilles. Quand j’y suis arrivée, il devait être 8h du matin et j’ai été étonnée de voir le nombre de voitures et de gens déjà près à faire leurs courses alors que le magasin était encore fermé. Il faisait frais et humide, le ciel était bas et avec les odeurs d’essence, l’atmosphère était assez étouffante.
Une fois la météo changée, les rayons du soleil à eux seuls ont métamorphosé cet endroit. Ce parking qui n’était qu’un intermédiaire de la maison aux courses sans aucun artifice change en un endroit plein de surprises. Les gens sont plus décontractés, leur façon d’agir ou même de marcher change. Peut-être profitent-ils rapidement des rayons du soleil ? On entendait les battements d’ailes des pigeons et autres oiseaux qui avaient fait de cette zone urbaine leurs maisons, les conversations entre les gens qui allaient ou revenaient des courses, on arrivait presque à faire abstraction du bruit des routes. Une fois les rayons du soleil arrivés sur place, beaucoup de détails ressortent, la chaleur emmagasinée par le goudron réchauffe les lieux, le bâtiment jusqu’ici d'un simple gris devient un espace de jeu de lumière grâce aux détails de sa texture, qui forment des ombres en stries. De plus, l'ombre des arbres qui se rajoutent par-dessus, en bougeant sous le vent ajoutent un jeu d’ombre hypnotisant. J’aime aussi beaucoup comment les différents matériaux reflètent le soleil, les vitres des voitures créent des formes sur le sol, ou leurs corps métalliques s’éclairent entre eux.

Jeux des ombres entre celles du mûrs et celles des arbres, sur la face sud du bâtiment.

Reflet du soleil sur un vélo, et les objets métalliques environnants.

Parking du carrefour drive sous les premières neiges de l'année.

Un pigeon qui prend le passage piétons, sur un espace urbain utilisé par autre que l’homme.